Crédit travaux 

À jour en Mai 2018

Écrit par les experts Ooreka

Le crédit travaux fait partie de la famille du crédit affecté. Avec cet argent, vous ne pouvez faire qu'une chose : des travaux !

Le crédit travaux peut aller jusqu'à 75 000 €.

Crédit travaux : des conditions simples

Le crédit travaux est un crédit assez simple :

  • Vous fixez le montant du crédit, la durée et le montant des mensualités avec l'organisme prêteur.
  • Les mensualités définies sont à rembourser chaque mois jusqu'à la fin du crédit.
  • Vous pouvez prendre une assurance crédit utile en cas de problème (chômage, arrêt de travail, décès).
  • Il faut être majeur, ne pas figuré au FICP, le fichier des incidents de remboursement et parfois habiter en métropole.
  • Comme le maximum est de 75 000 €, demandez à votre organisme de crédit si vous êtes protégé juridiquement par la loi Scrivener,
  • Que vous soyez locataire ou propriétaire vous pouvez le demander.
Crédit travaux

Attention : certains établissements vous parlent de crédit personnel ou prêt personnel ce n'est pas la même chose qu'un crédit affecté et les taux sont souvent un peu plus élevés.

Taux du crédit travaux

Le taux effectif global (TEG) d'un crédit travaux est de 4,5 à 9 % selon les compagnies.

Sachez que plus le crédit est long, plus le TEG est élevé.

Où souscrire votre crédit travaux : comparez les taux !

Si vous achetez dans un magasin de meuble votre cuisine par exemple vous paierez généralement des mensualités sans avoir à payer d'intérêts.

En revanche, si vous achetez des matériaux pour faire des travaux, il faudra sûrement faire appel à un organisme de crédit que vous fassiez les travaux ou que vous les fassiez faire.

Conseil : comptez toujours un peu plus large que ce que vous aviez prévu car il peut y avoir des dépenses auxquelles vous n'aviez pas songé au départ.

Il existe une forte concurrence sur le crédit travaux et de nombreuses offres : cela vaut la peine de chercher la meilleure.

Le plus simple reste de demander plusieurs offres et de les comparer.

Internet est alors un moyen rapide de le faire : tous les grands organismes de crédit proposent désormais leurs offres en ligne.

Obtenez un crédit Travaux sur le web en quelques jours, sans vous déplacer

Les grands organismes de crédit proposent désormais leurs offres sur le web. Voici généralement comment cela se déroule :

Etape 1 : demande de crédit en ligne

  • Vous répondez au questionnaire en ligne de l'organisme de crédit.
  • Vous choisissez montant, durée et options (assurances...) de votre crédit travaux.
  • Le calculateur vous communique les mensualités et le coût de votre crédit.
  • Vous recevez un mail de confirmation et puis une offre préalable ; sans engagement.

Etape 2 : signature de l'offre préalable et envoi des documents

Si vous acceptez ce crédit travaux, vous le signez et le renvoyez accompagné de certains documents, habituellement :

  • un RIB ;
  • vos 3 derniers bulletins de salaire ;
  • pour les artisans, commerçants, professions libérales : la dernière feuille d'imposition ;
  • parfois un relevé de compte bancaire et/ou la photocopie d'une pièce d'identité ;
  • bon de commande ou facture. 

Etape 3 : vous recevez les fonds

Vous recevrez votre argent sous 24 ou 48 h après la fin du délai de rétractation (14 jours).

Exemple

Votre crédit Travaux étant inférieur à 75 000 €, il entre dans la définition juridique du crédit à la consommation et il bénéficie ainsi de la protection juridique de la loi Scrivener.

Exemple - Crédit travaux de 10 000 € pour refaire une salle de bains
1 an 2 ans 2 ans et demi 4 ans 6 ans
TEG fixe 4,50 % 4,50 % 4,90 % 7,50 % 8,60 %
Mensualité assurance comprise 868 € 447 € 307 € 248 € 175 €
Coût du crédit * 419 € 722 € 1 045 € 1 896 € 2 620 €

* = (Nombre de mensualités x Mensualités assurance comprise) - 10 000 €€

Bénéficier d'une protection juridique

Si votre crédit travaux est inférieur à 75 000 €, il est probable qu'il entre alors dans la définition juridique du crédit à la consommation et donc qu'il bénéficie donc de la protection juridique de la loi Scrivener.

Au contraire, si le crédit travaux est d'un montant supérieur à 75 500 €, ce n'est pas juridiquement un crédit à la consommation, vous ne bénéficiez donc pas de la protection de la loi Scrivener.

Ce n'est pas si grave mais lisez bien les clauses du contrat :

  • Vérifiez le TEG : taux réel de votre crédit.
  • Vérifiez les clauses de rétractation et de remboursement anticipé.

Comparez les crédits et trouvez celui adapté à vos besoins.

Comparez les crédits

Pour aller plus loin


Vous cherchez un crédit ?

À vous de jouer !

Trouvez le meilleur taux pour votre crédit à la consommation.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !