Le crédit personnel 

À jour en Février 2018

Écrit par les experts Ooreka

Le crédit personnel est également appelé prêt personnel. Il se présente sous la forme d'un crédit affecté, mais sans justificatif d'achat.

Le crédit personnel est l'un des 3 types de crédit à la consommation avec :

  • le crédit revolving : qui comme le crédit personnel, n'est pas affecté à l'achat d'un bien précis.
  • le crédit affecté : qui lui est destiné à l'achat d'un bien précis (voiture, travaux...).

Ce type de crédit est fait pour financer vos dépenses courantes

La particularité du crédit personnel est qu'il n'est pas affecté à l'achat d'un bien précis : vous n'avez donc aucun justificatif d'achat à fournir.

Crédit personnel

C'est sa principale différence avec le crédit affecté.

Sinon, son fonctionnement reste très classique :

  • Vous fixez avec le prêteur le montant du crédit, la durée et le montant des mensualités.
  • Vous remboursez chaque mois les mensualités définies par contrat jusqu'à la fin du crédit.
  • Le taux (TEG) varie de 2,5 à 10 % selon la durée, le montant et le prêteur.
  • Les frais de dossier peuvent atteindre 1 % du crédit mais sont plafonnés à 75 € et peuvent être inclus à partir d'une certaine somme.
  • Vous pouvez prendre une assurance crédit utile en cas de problème (chômage, arrêt de travail, décès).

Le crédit personnel est plus facilement négociable qu'un crédit affecté (taux, frais de dossier, assurance) mais son taux est généralement plus élevé qu'un crédit affecté, mais inférieur à un crédit revolving.

Attention : comme tout crédit non affecté, si l'objet que vous achetez est défectueux ou non livré, vous devez continuer à rembourser.

Sécurité renforcée pour le consommateur

Face au problème de surendettement, l'État a pris des mesures pour accroître les responsabilités et les obligations des créanciers.

Ainsi, l'application de la réforme du crédit à la consommation, depuis le 1er mai 2011, oblige dorénavant les organismes de crédit à vérifier la solvabilité de leur client avant toute souscription de crédit personnel. Pour cela :

  • Le prêteur doit consulter le FCIP qui recense les incidents de remboursements de crédit.
  • Le prêteur et l'emprunteur doivent remplir conjointement une fiche d'informations qui aidera à mesurer la solvabilité de l'emprunteur.
  • Les vendeurs de crédit amenés à remplir cette fiche doivent être formés.
  • Au-delà de 3 000 € d'emprunt, des justificatifs supplémentaires seront demandés à l'emprunteur : justificatifs de revenus, de domicile, etc.

Bénéficier de la protection juridique pour votre crédit personnel

Si votre crédit personnel est inférieur à 75 000 €, il est probable qu'il entre dans la définition juridique du crédit à la consommation et qu'il bénéficie donc de la protection juridique de la loi Scrivener.

Si le crédit est d'un montant supérieur à 75 000 €, ce n'est pas juridiquement un crédit à la consommation, vous ne bénéficiez donc pas de la protection de la loi Scrivener.

Dans ce cas, lisez bien les clauses du contrat :

  • Vérifiez le TEG (le taux réel de votre crédit).
  • Vérifiez les clauses de rétractation, de remboursement anticipé.

Crédit personnel - exemple

Exemple - Crédit personnel de 10 000 € pour l'achat d'un Home Cinema
4 mois 1 an 2 ans 3 ans 4 ans
TEG fixe 7,90 % 7,90 % 8,30 % 8,30 % 8,50 %
Mensualité assurance comprise 2 578 € 883 € 463 € 322 € 252 €
Coût du crédit* 312 € 599 € 1 120 € 1 584 € 2 114 €

* = (nombre de mensualités x mensualités assurance comprise) - 10 000 €

Comparez les crédits et trouvez celui adapté à vos besoins.

Comparez les crédits

Pour aller plus loin


Vous cherchez un crédit ?

À vous de jouer !

Trouvez le meilleur taux pour votre crédit à la consommation.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !